le chat persan :
 eLEVAGe "lA TENDRESSE FELINE"

Téléphonez à Mme DURUPT au 06 33 08 74 38 pour connaître les magnifiques chatons disponibles actuellement

2ème partie

Les Chatons persans disponibles>>>>

TOILETTAGE : Vous vous en doutez, entretenir une fourrure d'une telle beauté requiert des soins quotidiens :

  •     Consacrez quelques minutes par jour à le peigner soigneusement dès qu'il arrive chez vus, en le câlinant en même temps, afin qu'il associe peignage à moments agréables. Grâce à ce peignage quotidien vous éviterez les nœuds, fléaux d'une belle fourrure. S'il y en a quand même, vous étirez chaque noeud avec les doigts, vous introduisez la dent d'un peigne et vous retirez poil après poil du nœud. Il ne faut pas forcer, tirer, casser les poils, sinon sa robe ne sera jamais belle et longue.

  •     Vous ferez le bain avec un shampoing pour chat uniquement, et c'est très important, cela lui fera le plus grand bien dès qu'il est sali. Rincez à fond pour éviter de futures démangeaisons, enveloppez le dans une grande serviette éponge sans frotter, et faites un brushing s'il y est habitué tout petit cela ne lui posera aucun problème.

  •     Chez les chats castrés et chez certaines femelles, les glandes situées au dessus de la queue secrètent un peu trop de sébum et donnent un aspect très gras et désagréable à cette queue. On peut y remédier en talquant les poils de la queue plusieurs fois par semaine. On masse bien pour que le talc pénètre et au bout d'une douzaine d'heures où on a laissé agir, on brosse soigneusement.

  •     Nettoyez ses yeux aussi souvent que nécessaire avec un kleenex ou un coton imbibés de sérum physiologique, de dacryo sérum ou d'ocryl. Du fait de son petit nez très écrasé il peut souffrir d'une légère obstruction des canaux lacrymaux.

  •     Nettoyez régulièrement les pavillons des oreilles avec un coton imbibé d'eau tiède et vous les épilerez de temps à autre avec une pince ou avec les doigts,  Pour le conduit interne demandez le produit approprié à votre vétérinaire.

  •     Attention au tartre, responsable très  rapidement du déchaussement des dents, de la mauvaise haleine, et de pas mal de maladies. Pourquoi ne pas habituer votre chaton au brossage de ses quenottes avec une petite brosse à dents très souple et un dentifrice spécial.

  •     Un persan peut vivre jusqu'à quinze ans, même parfois plus, autant que cela soit dans les meilleures conditions possibles.

*******************************

 

 

 

 

 

RELATIONS AVEC D'AUTRES ANIMAUX :

Il est évident pour tout le monde que les chiens et les chats, les oiseaux et les chats, les poissons et les chats ne s’entendent pas. Pourtant nous connaissons tous des exemples de chats et de chiens qui dorment ensemble, jouent et mangent ensemble. Donc c’est possible !

Mais comment ?

Il n’y a pas trente six solutions : achetez un chaton de dix semaines et un chiot de 8 semaines et faîtes les vivre  ensemble et ce seront deux compagnons complices pour la vie.

 Ce qui  ne veut pas dire que quelques temps plus tard, si vous introduisez un autre chiot il sera admis aussitôt. Non ! il faudra une acclimatation beaucoup plus longue pour que le chat accepte le nouveau venu,. Par contre, pour le chien déjà en place , il faudra une petite quinzaine de jours et du doigté de votre part, et il se fera au nouveau venu.

 Si vous avez un chat adulte seul, et que vous introduisez un chiot, malgré la grande méfiance de votre chat, et grâce à vos précautions pour les mettre tous les deux en présence, cela pourra en quelques semaines se passer assez bien parce que le chiot est très  amical et veut se faire un ami du chat. Il s’y emploiera sans relâche et à la longue gagnera l’amitié du chat.

Comme les deux races n’ont pas les mêmes façons de se faire comprendre, faîtes toujours très attention à ce qu’il n’y ait pas de coups de griffes qui pourraient blesser les yeux du chien.

 Si vous avez un chien adulte seul et que vous lui amenez un chaton, passé le temps de la surprise et d’une certaine crainte, s’il est bien sociable, le chien  viendra voir les jeux du chaton et s’y intéressera de plus en plus, se familiarisant doucement avec la gestuelle nouvelle du chaton. Le chaton quant à lui tolèrera assez vite ce compagnon  très pataud par rapport à sa vivacité.

C’est certain que plus le chien seul, ou le chat seul sont âgés et plus ils auront de difficulté à admettre un intrus dans leur petite vie bien organisée. Tout au plus réussirez-vous à faire régner une certaine tolérance à condition que chacun respecte le territoire de l’autre.

 Si vous avez un chat adulte et que vous faîtes entrer un chaton dans son univers, c’est la loterie : ou il l’acceptera à la longue et s’en fera un ami, ou il l’ignorera, le tolèrera uniquement si le jeune chat n’empiète pas sur son territoire.

Il peut y avoir, ou non, conflit de dominance, en principe les chats sont très hiérarchisés entre eux.
 Dans tous les cas agissez précautionneusement, avec doigté et patience, et beaucoup de diplomatie.

Quelque soient les cas évoqués ci-dessus, ne laissez jamais deux individus dans la même pièce en votre absence jusqu’à ce que vous puissiez être sûrs de leur amitié et de leur bonne cohabitation, c’est primordial.

 En ce qui concerne les chats avec les poissons, les oiseaux , les hamsters, les souris blanches, ne vous faîtes pas d’illusion, cela ne marchera jamais.
Recouvrez  les aquariums afin que le chat ne soit pas tenté, comme dans les dessins animés, d’y plonger la patte pour aller à la pêche¸

Ce n’est guère possible de placer une cage d’oiseaux hors de portée d’un chat qui est un grimpeur né, alors grande méfiance, inutile de maintenir vos oiseaux dans une crainte permanente. Il est peut-être plus sage de ne pas avoir les deux espèces chez vous.

 Si par hasard vous avez élevé votre chaton avec un bébé hamster, ou un bébé souris, alors là peut-être y a t’il une chance qu’il les aime jusqu’à les protéger toute sa vie, cela arrive, mais moi je n’oserais pas trop risquer la fragile vie de ces adorables rongeurs.

*******************************

 PROMENADES :

Il est tout à fait possible d’habituer votre jeune chat persan à porter un léger harnais pour chat. Quand il le tolère, sans plus chercher à l’enlever et à se gratter, vous fixez la laisse et en lui donnant pour but d’aller chercher un jouet attrayant un peu plus loin, quotidiennement vous l’habituez à la marche en laisse.

Et quand il s’y fait bien vous lui faîtes faire des mini tours dehors afin qu’il s’habitue peu à peu aux bruits de la rue, aux voitures, camions etc.

De toute façon, si vous l’emmenez quelque part en le portant dans vos bras, c’est bien plus prudent de lui avoir mis le harnais avec la laisse dont vous tenez bien la poignée, ainsi s’il est amené à sauter et à tenter de s’enfuir, vous êtes à même de le retenir.

*******************************

SOMMAIRE des chats Persans